fbpx
search
Mon Compte
Panier
|
Home / ART DE LA TABLE  / Boire moins Boire mieux avec Made With Love

Boire moins Boire mieux avec Made With Love

Boire mieux avec Made With Love - couverture

Alors que notre série Derrière le Bar a connue une période d’arrêt pour l’été, nous la poursuivons en demandant à des gens de l’industrie comment boire moins, mais boire mieux durant cette période estivale (il est certain que ces conseils s’appliquent à l’année). Alors voilà Boire mieux avec Made With Love (Pierre-Olivier Trempe et Justin Presseau-Gagnon). La série de poursuivra avec Manu Ruiz du Royal et Pierre-Hughes Marois du Coldroom et ambassadeur St-Germain. 

Donc c’est dans le cadre d’une discussion sur les spiritueux québécois avec entre autre Nicolas Duvernois que j’ai eu la chance de m’entretenir avec le co-fondateur de Made With Love, Pierre-Olivier Trempe et le directeur de l’école de Bar Made With Love Justin Presseau-Gagnon. 

Pierre-Olivier Trempe et Pierre Gadouas

Pierre Gadouas de Crowd Bar Flair et Pierre-Olivier Trempe, co-fondateur de Made With Love dans un atelier de mocktails réunissant quelques mixologues
Crédit: Made With love

Je te vois, PO, dans le cadre d’une discussion sur les spiritueux avec une canette d’eau pétillante Montellier, et je voulais justement te demander à toi et Justin, quels sont les défis de travailler dans le monde de l’alcool et d’avoir une consommation raisonnable. Et comment on en vient à diminuer sa consommation?

Parce que l’on boit trop. C’est aussi simple que ça.

Qu’est-ce qui fait que l’on en vient à arrêter, est-ce la famille, les relations avec les employés, l’énergie au travail, etc. Comment on s’en rend compte?

Tous les histoires sont différentes, il y a de plus en plus de gens dans l’industrie des spiritueux qui décident d’avoir un contrôle sur leur consommation, ne pas se laisser aller, car il y a beaucoup d’événements, beaucoup de soirées, c’est accessible. Pendant 1 an ça va, 2 ans ça va, mais quand tu arrives à 30-35 ans avec la famille et tu te rends compte que c’est un milieu que tu aimes vraiment. Tu n’es pas dans ce milieu là parce que tu veux être saoul, mais parce que tu y es bien, et c’est là que tu te mets des limites et que tu décides de faire attention à ta consommation d’alcool, parce que si tu bois tout le temps, beaucoup, tu ne pourras pas continuer. Tu ne pourras pas continuer dans ce milieu là, il va falloir que tu change d’emploi et que tu travailles dans un autre milieu. Tandis que si tu fais attention, tu vas être capable de continuer là-dedans toute ta vie.

Pour ma part, c’était le cas, il y avait énormément d’événements, des sorties presque tous les soirs. Donc vers 30 ans, j’ai décidé de mettre un contrôle là-dessus. Il y a des périodes que je bois, et d’autres ou je bois de l’eau gazéifiée (rires)

Ce qui n’est pas mauvais, puisque dans vos événements Made With Love, vous avez intégré des bars sans alcool ainsi qu’une grosse promotion de ce coté avec Éduc’alcool, pour le public et des événements pour l’industrie. Comment c’est arrivé? Est-ce à cause de toi personnellement ou c’est une demande de la part d’Éduc’alcool.

Boire mieux avec Made With Love - Made With love Montréal

Bar Éduc’alccol à la Finale Régionale de Montréal de Made With Love 2018
Crédit: Made With Love

Les deux. Ça fait longtemps que l’on collabore avec Éduc’alcool, ça fait 6-7 ans que c’est un partenaire de Made With Love à différents niveaux, et là, le fait qu’il n’y ait pas d’offres souvent, dans les bars ou dans les événements, qui sont sans alcool, on se retrouve avec de l’eau gazeuse ou des boissons gazeuses traditionnelles sucrées, Coke ou 7-Up pour ne pas les nommer.

Ou souvent des cocktails qui ne sont pas intéressant comme un classique Shirley Temple, communément appelé le 7-Up / Grenadine.

Et là, il se passe que tu ne bois pas, mais tu as envie de faire une soirée sociale et tu te ramasse avec un Coke tandis que tous les autres ont des jolis verres funky et il y a tout le jugement qui vient avec et bien souvent, ça ne te tente pas de boire de boissons gazeuses et l’eau gazéifié, ça fait son temps, et c’est pour ça que l’on a développé un concept avec Éduc’alcool que l’on présente dans les événements dont Made With Love. Il s’agit d’un bar à mocktails, pour les gens qui ne boivent pas peu importe la raison, que ce soit pour des raisons de santé, une femme enceinte, des problèmes dans le passé, parce que la personne a décidé de ne pas boire cette soirée là ou bien alternance comme après avoir pris deux bières par exemple. C’est quelque chose de très populaire et dans les différents événements, il y a vraiment un manque à ce niveau-là. Dans les bars ou les restaurants, il y en a de plus en plus, et des options intéressantes, et il y a eu une grosse évolution dans la dernières année.

Justement, est-ce que l’arrivée de Seedlip comme gros joueur dans l’industrie avec ses spiritueux sans alcool, a poussé l’industrie à changer?  

Pour ma part, je pense que c’est l’industrie et la tendance sans alcool qui a poussé Seedlip à se réveiller un peu plus et à développer des produits intéressants et en grandes quantités. Il y a également de très bons mocktails qui peuvent être faits sans Seedlip.

Boire Mieux avec Made with Love: La tendance en événementiel.

En tant que créateur d’événements de cocktails, qu’est-ce que tu observe comme tendance, crois-tu que les gens vont diminuer leur consommation dans les années à venir?

Je pense que les gens vont vouloir des produits de meilleure qualité, et en vieillissant, se saouler c’est moins drôle. Je l’ai pas remarqué tant que ça.

[Justin] Il y a aussi une question de budget, tant qu’à t’acheter 15 bouteilles de vin cheap, tu vas en acheter deux excellente.

Pour ce qui est de l’École de bar Made With Love, Justin, dis-moi, est-ce que vous faites des cours sur les mocktails afin de boire mieux avec Made with Love?

Justin Presseau-Gagnon

Justin Presseau-Gagnon
Directeur de L’École de Bar Made With Love
Crédit: Made With love

On n’a pas de cours précisément sur les mocktails, mais ce qu’on leur montre, c’est comment équilibrer le sucre, l’acidité et les saveurs que ce soit avec ou sans alcool. Avec ou sans alcool, les règles restent les mêmes. Avec les bases que l’on apprend à nos étudiants, que ce soit le public ou futurs bartenders, ils vont être capables de faire des mocktails.

Pierre-Olivier nous parlait plus tôt du partenariat avec Éduc’alcool, est-ce quelque chose pour lequel vous avez plus de demandes?

C’est impératif que tout événement devrait avoir une option sans alcool, avec le mouvement boire moins, boire mieux. Et non seulement ça, les gens qui consomment de l’alcool toute une soirée, ont le droit à un moment de vouloir baisser la cadence et d’avoir une option sans alcool.

[Pierre-Olivier] Pour ajouter à ça, nous avons fait, il y a quelques semaines, un événement dans un cabinet d’avocats, avec deux mocktails, un avec du cold brew et un autre que l’on a développé avec Éduc’alcool. Il y avait 75 personnes et ça été un franc succès même sans alcool.

Il y a un potentiel pour faire des événements sur l’heure du midi avec cette option là, même si vous vous concentrez essentiellement sur l’alcool. 

[Pierre-Olivier] Oui, on fait découvrir plusieurs sortes de spiritueux, on déguste, on explique. Mais il y a toujours possibilités de développer des ateliers pour des groupes qui nous contactent ou des propriétaires de bars qui voudraient des cocktails sans alcool.

Merci à vous deux pour cette intéressante discussion. 

Un Festival en hommage aux spiritueux québécois

Festival Tribute - Hommage aux Spiritueux du Québec

D’ailleurs, Tribute, dont Made With Love est le créateur, organise le Festival TRIBUTE – Hommage aux spiritueux du Québec. Après, une première édition avec les spiritueux locaux de l’Alberta, c’est au tour du Québec les 6 et 7 septembre prochain. gageons qu’il y aura un bar sans alcool avec d’excellents mocktails québécois.

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de Gentologie - Normand est passionné de bonne bouffe, de vins, de spiritueux, de cocktails, de mode, de cinéma et encore plus!

With our Refined. Distinguished. Passionate newsletter, you will know everything about RDPMAG. News from the website, our digital magazines, events, guides, contests and more!

Subscribe to our newsletter

* indicates required




Language

Catégories

Marketing Permissions (You must specify at least one choice)RDPMAG will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing. Please let us know all the ways you would like to hear from us:

 

 

You can change your mind at any time by clicking the unsubscribe link in the footer of any email you receive from us, or by contacting us at info@gentologie.com. We will treat your information with respect. For more information about our privacy practices please visit our website. We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp’s privacy practices, here.