Home / Art de Vivre  / Culture  / Beaux-arts  / Découvrez le Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein du MBAM

Découvrez le Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein du MBAM

MBAM---Pavillon-pour-la-Paix-Michal-et-Renata-Hornstein---Couverture

Découvrez le nouveau Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein du Musée des beaux-arts de Montréal, un nouvel atout pour le monde culturel montréalais.

Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein: Un leg pour Montréal

Entrée du Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein

Entrée du Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein

Donc j’étais à l’ouverture le 4 novembre dernier. Une ouverture émouvante surtout avec les discours des enfants Hornstein, relatant les divers anecdotes de la famille et la raison de ce Pavillon.

Norbert et Sari, les enfants de Michal et Renata, déclarent au sujet du don de leur parents pour leur Pavillon pour la Paix : « Nos parents vivaient leur vie en grand. Ils ont profité au maximum des occasions qui se présentaient à eux. Ils ont tant vécu, tant accompli, tant donné. Pour nous, leurs enfants, ils ont été des modèles inspirants. Ils étaient des êtres exceptionnels, mais ils formaient un couple tout aussi exceptionnel. Ils étaient des Montréalais qui adoraient leur ville adoptive et qui ont contribué à en faire un endroit où il fait bon vivre. »

Pavillon_pour_la_Paix_Vue_Extérieure_Marc_Cramerer

Photographie: Marc Cramer | MBAM

J’ai également visité plus tôt l’an dernier (été 2016), le Pavillon Pierre-Lassonde du Musée National des Beaux-Arts du Québec (je vous en reparlerai plus tard aussi), dont l’architecture est totalement différente. Une chose que qui frappe en entrant dans le Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein, c’est la pureté. La présence des commanditaires ( oui, ça prend de l’argent afin de bâtir un musée) est très bien intégrée, ils sont présents mais aussi presqu’absents tellement on ne les voient pas, c’est une chose qui m’a agacée dans le nouvelle pavillon Pierre-Lassonde, l’omniprésence des commanditaires.

Donc, le Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein porte ce nom car il a été bâti afin d’accueillir la donation majeure de maîtres anciens des ces derniers, malheureusement récemment décédés. On sent un espèce de respect dans ce pavillon. Conçu avec une certaine aération, tellement qu’on se sent voguer au dessus de Montréal à travers ces immenses vitres. D’ailleurs, j’espère que l’on y construira une superbe terrasse avec un bar pour des soirées intéressantes en été, car Montréal manque de terrasse sur les toits de ses différents édifices, on m’a dit que ça viendrait peut-être pour le cas du MBAM.

Il s’agit du 5e édifice du campus du Musée des beaux-arts de Montréal, ce dernier comprend plus de 750 oeuvres de la collection d’art international du Musée, allant de l’art contemporain aux maîtres anciens, dont plusieurs tableaux donnés pas Les Hornstein au cours de leur existence.

Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein_Murale

Les élans de Patrick Beaulieu

D’ailleurs, saviez-vous que le Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein est le premier leg pour le 375e anniversaire de Montréal. Un leg grâce à une contribution des différents paliers (municipal, provincial et fédéral) de gouvernement.

Nathalie Bondil, directrice générale et conservatrice en chef affirme :

« Objectif accompli! Le premier legs achevé pour le 375e anniversaire est livré… avant l’échéancier. Il est un atout remarquable pour rehausser le rayonnement social, éducatif, culturel et touristique de Montréal et du pays tout entier. Cette collection, qui avait déjà été redéployée en 2011, était passée à l’époque d’environ 300 à 430 oeuvres. Aujourd’hui, à peine cinq ans plus tard, elle effectue un bond en avant spectaculaire pour atteindre quelques 750 oeuvres ‐ soit une augmentation de 147% depuis 2010 et 72 % depuis 2011. Ce redéploiement de grande envergure déroule le fil de l’art depuis le Moyen Age jusqu’à l’an 2000. Il s’enrichit de la superbe donation Hornstein, de nouvelles acquisitions et de prêts, d’oeuvres nettoyées, restaurées ou réencadrées et même de chef d’oeuvre sortis, enfin!, de nos réserves… En parallèle, une promenade d’art actuel, le Sentier de la Paix, dialogue avec le passé à la faveur d’une architecture des plus lumineuses. Aves ses dispositifs didactiques, ses espaces éducatifs et sociocommunautaires, ses scénographies novatrices, audacieuses et sophistiquées, le Pavillon pour la Paix est un espace d’apprentissage et de délectation pour tous : Oui, l’art est ici présent partout et nous fait du bien. »

L’éducation au coeur du Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein

Ce qui est encore plus émouvant, et a permis d’avoir encore un plus grand pavillon, c’est le don du mécène Michel de la Chenelière, qui grâce à sa contribution, a donné lieu au nouvel Atelier International d’éducation et d’art thérapie qui porte son nom. Ce n’est quand même pas rien d’avoir pu ajouter 1 étage à ce magnifique pavillon. Les ateliers éducatifs du Musée des beaux-arts de Montréal se retrouve donc avec 12 ateliers, soit 5 de plus qu’avant l’ouverture de ce pavillon. Cet ajout en font le plus grand espace pour l’art éducatif dans un musée d’art en Amérique.

Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein_Noeud pivoine

«Le Nœud Pivoine» par Jean-Michel Othoniel (Othoniel Studio) a été la première oeuvre installée dans le Pavillon pour la Paix! Cette sculpture suspendue de 3 m d’envergure et de 500 kg est composée de 212 perles de verre miroir de couleur ambre, orange, prune, rose et rouge et évoque la volupté de la fleur épanouie.

Je pourrais vous entretenir durant longtemps du nouveau Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein mais vous vous ferez une meilleure idée en allant le visiter. Et profitez-en, restez longtemps, prenez une journée et explorez tout, il y a tant à voir!

Le Pavillon pour la Paix Michal et Renata Hornstein se trouve sur la rue Bishop, mais l’entrée se fait toujours par le Pavillon Jean-Noël Desmarais sur la rue Sherbrooke.

Adresse

Musée des beaux-arts de Montréal
1380, rue Sherbrooke Ouest
Montréal (Québec)
H3G 2T9
Canada

Achetez vos billets ici

Photo de couverture et de partage: Marc Cramer

Découvrez notre section Arts

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de Gentologie.