Home / AU VOLANT  / Porsche Taycan: Puissante merveille électrique

Porsche Taycan: Puissante merveille électrique

Porsche-Taycan---Couverture

C’est un peu plus d’un an après avoir assisté à son dévoilement, à Niagara Falls, que j’ai eu la chance de faire l’essai du Porsche Taycan dans les rues de Montréal. Cette supervoiture représente, à mes yeux, le summum de ce qu’il peut se faire en termes de modèles électriques et je vous invite à lire cet article afin d’en comprendre les raisons.

Les versions du Porsche Taycan

Porsche-Taycan---Modèles

Crédit: Porsche

Le modèle Taycan que j’ai pu conduire, soit la version Turbo, se détaille à près de 175 000 $ et il existe également une version supérieure, la Turbo S, à partir de 220 000 $. La première chose que l’on remarque, c’est son style. Évidemment, c’est une Porsche, difficile de dire le contraire, une Porsche du futur certainement. Les « Air Curtains », nom que Porsche donne à ces prises d’air latérales, confère une apparence incroyable et un aspect pratique permettant d’améliorer l’aérodynamisme de la voiture en guidant l’air par-dessus les roues pour minimiser les turbulences. Tout juste au-dessus de ces derniers se retrouvent les superbes phares à DEL qui, même s’ils sont différents des autres modèles, donnent ce style Porsche. Cela est probablement en raison de sa carrosserie bombée au-dessus des roues s’apparentant aux véhicules de l’historique marque allemande.  

L’intérieur

Porsche-Taycan---Intérieur

Crédit: Normand Boulanger | Gentologie

Lorsque l’on embarque dans celle-ci, il faut bien sûr utiliser ses poignées de porte rétractables étant magnifiquement intégrées au design. Alors que l’on se trouve dans le siège du conducteur, on remarque l’impeccable ergonomie de l’habitacle. Des sièges extrêmement douillets, qui offrent jusqu’à 18 positions dépendant du modèle, vous procureront une aisance de conduite digne d’une route fraîchement asphaltée. Je suis heureux de vous signaler que les passagers à l’arrière n’ont pas été oubliés en ce qui a trait au confort. Le constructeur s’est assuré d’avoir une qualité semblable aux bancs présents dans la Panamera pour l’ensemble des utilisateurs. Pour le rangement, deux options s’offrent à vous, soit le coffre arrière et le coffre avant vous. Ceux-ci vous offrent un espace combiné de plus de 440 litres et même plus si vous rabattez les sièges arrière. 

Derrière le volant du Porsche Taycan

Horloge

Crédit: Porsche

Pendant que vous êtes derrière le volant, la prise en main de ce dernier est très agréable et beaucoup moins complexe que les autres modèles de Porsche, selon moi. On peut véritablement se concentrer sur la conduite sans chercher de multiples fonctions, puisqu’elles sont toutes à portée de main. Si je compare à la concurrence, qui possède des intérieurs plutôt minimalistes et assez mal intégrés, le Porsche Advanced Cockpit du Taycan dispose de technologies d’avenir et propose jusqu’à quatre écrans qui se complètent superbement. Celui du centre, incurvé et entièrement numérique, est orienté vers vous. L’aiguille de vitesse, facilement reconnaissable, monte bien souvent (trop) rapidement, sans parler de l’application native d’Apple Music, ajoutant une ambiance musicale parfaite à vos trajets. La console centrale de 8,4 pouces vous donne accès à la navigation, aux médias, à votre téléphone, aux réglages et à Apple CarPlay. Vous pouvez aussi contrôler l’ouverture du coffre, des trappes de rechargement ainsi que l’état de charge de la batterie.

Le moteur

Porsche-Taycan---Fairmont-Le-Reine-Elizabeth

Crédit: Normand Boulanger | Gentologie

Un moteur synchrone à aimants permanents est installé à deux endroits sur le Taycan Turbo et le Taycan Turbo S, soit un sur chaque essieu, et la batterie Performance est intégrée dans le dessous de caisse. Cela fait en sorte de créer une dynamique dynamique de conduite améliorée et appuyée par une transmission intégrale pouvant être réglée de façon optimale dans les différents modes de conduite, en fonction de la répartition entre l’efficacité et le dynamisme.

Lors de la conduite, on sent vraiment la puissance du moteur et l’accélération peut venir rapidement. Évidemment, en suivant les règles, j’ai poussé un peu la voiture afin de savoir ce qu’elle pouvait dégager. Dès que notre pied pèse sur l’accélérateur, la vitesse monte automatiquement et il faut faire attention, car elle est faite pour des performances qui ne vous décevront pas à coup sûr.

La batterie du Porsche Taycan

Porsche-Taycan---Turbo-S

Crédit: Porsche

La grande question… Le Taycan démontre ce qu’est une vraie Porsche en ce qui concerne le temps de charge et l’autonomie. Chez le constructeur allemand, les membres de l’équipe croient qu’une voiture de sport doit être prête à se lancer à tout moment. En effet, ceux-ci mettent tout.en œuvre pour garantir une recharge simple et intégrée à la vie quotidienne. La seule chose à laquelle vous devez penser, c’est à la prochaine destination. 

Parlant d’autonomie, vous pouvez compter environ 200 km de distance avec une recharge de 30 minutes sur une borne rapide. Ces dernières sont encore rares à Montréal, mais le prix pour la recharge est vraiment abordable, soit un peu plus de 10 $ de l’heure, pour une charge quasi complète. Il est donc impossible pour moi de vous dire si la charge diminue plus rapidement lorsque les températures sont sous le point de congélation. 

De plus, j’ai appris que le Porsche Recuperation Management (PRM) a un fonctionnement innovant donnant l’occasion de régénérer jusqu’à 90 % de l’énergie de freinage avec une puissance de récupération très élevée pouvant atteindre 265 kW sur le Taycan. Ainsi, lors d’un freinage actif, la récupération est activée en premier, le frein mécanique intervient uniquement en cas de besoin de puissance de freinage plus importante — il est contrôlé intelligemment par le système de freinage capable de gérer l’interaction. En somme, vous obtiendrez quotidiennement jusqu’à un tiers de votre autonomie uniquement par la réutilisation de l’énergie dégagée en un mode de conduite sportive.

Les freins 

Porsche-Taycan--Avant

Crédit: Normand Boulanger | Gentologie

Lorsque l’on a une voiture aussi performante, il est nécessaire que lorsque l’on a besoin de s’immobiliser, ce le soit tout autant. Le Taycan décélère grâce aux freins Porsche Surface Coated Brake (PSCB) avec une réactivité optimisée. Vous avez également l’option de choisir les freins extrêmement légers Porsche Ceramic Composite Brake (PCCB) qui sont de série sur le modèle Turbo S. Ces derniers trouvent leur origine dans le sport automobile et garantissent une courte distance de freinage quand ils sont fortement sollicités.

Le bruit

Logo-Porsche

Crédit: Normand Boulanger | Gentologie

Au niveau sonore, le véhicule offre une expérience totalement nouvelle, car il se déplace presque sans bruit. Seul le son extérieur répondant aux exigences légales est audible. L’option Porsche Electric Sport Sound est également disponible pour une ambiance acoustique unique en conduite dynamique. Effectivement, ce système innovant permet d’entendre le propre son du moteur à l’extérieur comme à l’intérieur du véhicule.

Pour conclure, ce qui distingue vraiment le Taycan de la compétition, c’est la sensation qu’il procure au volant : une vraie voiture de sport électrique. Bref, c’est tout simplement un véhicule extraordinaire qui fera assurément tourner les têtes. L’avenir de Porsche, et de l’automobile électrique, est déjà sur les routes.  

Apprenez-en plus sur le site de Porsche

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de Gentologie.