Accueil / Art de la table  / À table  / À la découverture du Fauna de Ottawa

À la découverture du Fauna de Ottawa

Fauna Ottawa - Couverture

Un petit restaurant, un peu éloigné du centre-ville d’Ottawa, mais pas trop loin non plus, un repaire pour les amateurs de nourriture avec des ingrédients locaux et de vins natures, bienvenue au Fauna

Direction le Fauna d’Ottawa.

Fauna Ottawa - Extérieur

Photo: Normand Boulanger | Gentologie

Arrivée au Fauna

Après une marche d’une quinzaine  de minutes, j’arrive à l‘endroit. Premières impressions, l’endroit est magnifique, l’ambiance est très détendue, un décor assez feutré avec des lampes très design, bref, exactement ce dont j’avais besoin.

Je m’assois au bar (petit truc, c’est toujours la meilleure place le bar). Et je salue Julian, de son nom complet, Julian Barnard, le barman, que j’ai rencontré il y a quelques semaines à Made With Love, il m’offre un dérivé de son cocktail gagnant de la finale régionale d’Ottawa, le Blue Sea, (Gin Ungava, concombre, sirop de poivre noir jus de pamplemousse et de citron décoré avec un piment oiseau), c’est un délice !

Julian Bernard Cocktail

Le cocktail de Julian Bernard
Photo: Normand Boulanger | Gentologie

J’écoute les gens à côté de ma table, et ils parlent français, étonnant tout de même. Curieux hasard, il s’agit de la chroniqueuse aux cahiers gourmands (entre autres) de La Presse Ève Dumas et son conjoint de l’époque (Jean-Sébastien Michel de Alambika) qui sont juste à côté de moi. Des fois, quand la vie te fait des signes, tu ne dois pas les ignorer, alors je commande mon premier plat. Nommé greens, il s’agit en fait d’une salade de Fromage de chèvre caramélisé avec une peau de poulet croustillante de tomates cerises ainsi qu’une vinaigrette aux truffes et citron. Purement parfaite. Tellement bonne après ma course, une balance incroyable, un plat qui fait éclater tout plein de saveurs. Que du oui. C’est après ce plat que je rencontre le sommelier de l’endroit Alex McMahon (maintenant au Arlo Sommerset). Il me fera découvrir pleins de délicieux jus tout au long de la soirée.

Fauna Ottawa - Menu

Photo: Normand Boulanger | Gentologie

Des vins merveilleux

Pour le second plat servi avec la Cuvée Roselana de Pearl Morissette, j’y vais avec la poêlée de champignons composée de morilles, chanterelles, oreilles en bois, maitake, mayo de miso, conserves de citron, polenta et arrosée de Sherry. La perfection. Je ne pourrais demander de mieux, j’aurais pu licher l’assiette et j’en aurais voulu encore.

Pearl Morissette Roselana - Fauna Ottawa

Le Roselana du Domaine Pearl Morissette
Photo: Normand Boulanger | Gentologie

Julian Bernard et Alex McMahon - Fauna Ottawa

Julian Bernard et Alex McMahon 
Photo: Normand Boulanger | Gentologie

Pour la suite, c’était un tartare de gibier, avec radis fermenté, ail, crème de rhubarbe, mayonnaise aux poires fumées, huile d’olive en poudre et pain grillé. Encore une fois, un gros wow. Renversant, un plat magnifiquement balancé, des saveurs qui se marient parfaitement. Le tout m’a été servi avec un vin rouge dont je ne me souviens plus le nom. À vrai dire, on m’en versait pour essayer. C’était tous des vins natures, comme le ¾ de la carte.

Pour le dessert, c’était agrumes + vanille. Soit une mousse à la vanille, un lemon curd, du jus d’amandes et un gelato. Le tout avec un espresso, coulé à la perfection.

Après d’intéressantes discussions et de magnifiques vins, c’est le temps de rentrer pour une magnifique nuit dans un lit plus que confortable.

Découvrez en plus sur le Fauna sur ce lien

Publicités

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de Gentologie.

Abonnez-vous à l'infolettre de Gentologie

* requis

Débutez l'année avec Gentologie

Pour une année 2024 avec classe !
S'ABONNER