Accueil / Affaires  / Laurent Duvernay-Tardif : Authenticité avant tout

Laurent Duvernay-Tardif : Authenticité avant tout

Laurent-Duvernay-Tardif---Authenticité-avant-tout---couverture

On connaît particulièrement Laurent Duvernay-Tardif pour son superbe parcours d’étudiant-athlète jumelant le football et la médecine, mais le sportif québécois mène également de front plusieurs projets. Entre sa fondation qu’il copréside avec sa copine Florence, la reprise de la boulangerie familiale Le Pain dans les Voiles ainsi que ses engagements avec ses partenaires tels que Clarins, dont il est l’égérie masculine et la figure de proue de la nouvelle gamme de produits de ClarinsMen, celui-ci n’arrête pas. Il faut être rapide pour avoir l’occasion de s’entretenir avec lui quelques minutes, ce que j’ai réussi à faire lors de cette entrevue. 

La santé, vecteur de choix

Laurent-Duvernay-Tardif---Veston-Gris---Ajustement

Laurent Duvernay-Tardif
Photo: Tzara Maud
Localisation: Hôtel HONEYROSE Montréal

De ce fait, je me permets de revenir à la raison principale pour laquelle nous avons la chance de discuter avec le gagnant du Super Bowl LIV. Il est le visage des produits pour hommes de Clarins, la ligne ClarinsMen, depuis quelques années. Ce printemps, la compagnie dévoilait sa gamme de soins Rasage & Barbe, qui est destinée à ceux souhaitant un vrai rasage d’expert tout en soignant et protégeant leur peau. Le lien est fort entre le Québécois et la compagnie française. Vous devez savoir que le titulaire d’un doctorat en médecine de l’Université McGill choisit méticuleusement ses associations. « Tous les partenariats que je fais se doivent d’être centrés d’une manière ou d’une autre autour de la santé comme dans ce cas-ci les soins de la peau. Il faut se rappeler que la peau est le plus grand organe du corps et il est impératif d’en prendre soin », précise celui qui a mis sa carrière de footballeur en pause afin de joindre les soins de première ligne durant la pandémie. 

Pour M. Duvernay-Tardif, cette nouvelle gamme est une occasion de parler de la peau, mais c’est également une vitrine avec laquelle il peut s’exprimer sur des sujets tels que la santé physique et mentale auprès d’un public masculin qui est parfois plus difficile à rejoindre sur certaines questions. Sa formation en médecine le pousse notamment à poser des questions, à apprendre continuellement le fonctionnement de son corps et à comprendre l’utilité exacte des ingrédients dans la composition des recettes. « L’équipe de Clarins m’a accueilli à bras ouverts en m’invitant dans leurs installations en France où j’ai rencontré la famille chaleureuse derrière l’entreprise. J’ai aussi visité les laboratoires où j’ai pu en savoir plus sur l’intégration de racines, de feuilles ainsi que de solutions diverses. Ceci a confirmé encore plus la qualité de la fabrication de ce chef de file en produits pour la peau, car il ne faut pas oublier que le résultat se retrouve ultimement sur mon visage et celui de milliers, voire de millions, d’hommes. En plus, c’est parfait comme partenariat, puisque j’ai une barbe (rires) », ajoute celui qui fait la promotion de la ligne ClarinsMen depuis plus de deux ans. 

S’investir entièrement dans tout ce qu’il fait

Laurent-Duvernay-Tardif---Veston-Noir

Laurent Duvernay-Tardif
Photo: Tzara Maud
Localisation: Hôtel HONEYROSE Montréal

Vous vous questionnez possiblement sur le futur de M. Duvernay-Tardif. Au moment d’écrire ces lignes, il n’y a toujours pas de réponses claires à l’horizon. À cet effet, bien qu’il souhaite obtenir un nouveau contrat en football professionnel, celui-ci veut terminer absolument sa résidence en médecine. Réaliste, il se donne une dernière chance avant de reprendre ses études. « Je ne veux pas recommencer la médecine et être rappelé, en plein milieu, par une équipe. Quand je vais le faire, ça sera à 100 % », précise le jeune trentenaire. Homme généreux, il a toujours voulu redonner à une cause qui lui tient à cœur, soit les jeunes. Ayant une sensibilité particulière envers ceux vivant des situations difficiles, il a lancé, avec sa copine Florence-Agathe Dubé-Moreau, la Fondation Laurent Duvernay-Tardif afin de promouvoir la réussite éducative des jeunes à l’aide du sport et des arts. « Le but est de faire découvrir aux jeunes des activités mobilisatrices telles que le yoga et la danse, de nouvelles passions, comme l’art contemporain, et de faire en sorte que l’environnement scolaire soit le plus stimulant et le plus intéressant possible afin de les garder à l’école », souligne le sportif aguerri. Sans trop de surprises, vous vous doutez que le sérieux dans les études a toujours été au cœur du parcours de Laurent Duvernay-Tardif. Cela étant dit, il insiste pour me dire que le sport est une composante complémentaire aux études et que cela a été essentiel pour lui. « On développe tellement d’outils à travers la pratique de notre sport. On apprend à gagner, à perdre et à travailler en équipe. Il n’y a aucun doute pour moi que je serai un meilleur professionnel de la santé en raison de mon parcours d’étudiant athlète », ajoute le lauréat du prix humanitaire Muhammad Ali d’ESPN en 2021 pour son travail en première ligne durant la pandémie de COVID-19. D’ailleurs, M. Duvernay-Tardif et Mme Dubé-Moreau ont été les ambassadeurs de la 49e édition de la Semaine de l’action bénévole qui a eu lieu au mois d’avril dernier. 

Laurent Duvernay-Tardif et la Gaspésie, une histoire d’amour

Laurent-Duvernay-Tardif---Veston-Gris---Poche

Laurent Duvernay-Tardif
Photo: Tzara Maud
Localisation: Hôtel HONEYROSE Montréal

Celui qui est un passionné de voile et de pêche décrit la région au célèbre rocher Percé comme sa terre d’adoption. D’ailleurs, il la visite religieusement chaque année. Celui-ci me dit qu’être sur l’eau est apaisant et qu’il fait de la voile depuis sa tendre enfance. De plus, on l’a vu à quelques reprises, sur son compte Instagram, avoir la chance de ramener de magnifiques thons gaspésiens. En somme, cette région sur la côte est du Québec est importante pour l’athlète qui y retrouve un havre de paix et une deuxième famille. 

Une nouvelle corde à son arc, le rôle d’entrepreneur

Laurent-Duvernay-Tardif---Veston-Gris---Montre

Laurent Duvernay-Tardif
Photo: Tzara Maud
Localisation: Hôtel HONEYROSE Montréal

Prenant la relève de ses parents, il est désormais à la tête du groupe Pain dans les Voiles. Celui qui a été élevé dans la boulangerie familiale est très attaché à l’entreprise. C’est à cet endroit qu’il a travaillé, qu’il a étudié, qu’il a rencontré sa copine et qu’il a célébré la plupart de ses Noëls. « Il y a quelque chose de très rassembleur, de très proche des valeurs de la famille. Après la pandémie, mes parents désiraient passer le flambeau et j’ai dit : “On essaye !” Le Pain dans les Voiles, c’est plus qu’un commerce. C’est un projet entrepreneurial, un côté de moi que je ne connaissais pas vraiment. C’est quelque chose de gérer une équipe de près de 100 employés. C’est un beau défi. J’ai une plateforme qui me permet de pousser plus loin, d’aller à la rencontre des agriculteurs qui font notamment pousser notre blé. C’est un travail énorme, car chaque jour, il faut recommencer. Ce n’est pas parce que l’on a fait du bon pain la veille que l’on en fera du bon le lendemain. J’ai énormément de respect pour mon équipe », raconte le nouveau propriétaire.  

Les questions de Gentologie à Laurent Duvernay-Tardif

Laurent-Duvernay-Tardif---Veston-Gris

Laurent Duvernay-Tardif
Photo: Tzara Maud
Localisation: Hôtel HONEYROSE Montréal

Qu’est-ce qu’un gentleman ?

Une personne respectueuse, à l’écoute et qui reste humble.

Quelle est votre ville favorite dans le monde. Pour quelles raisons ?

Barcelone. C’est un bel équilibre de culture, d’art, d’architecture, d’histoire, de plage et de gastronomie. En plus, il fait toujours beau. 

Votre restaurant/bar favori ?

Le plaisir de la gastronomie pour moi vient plus du moment et avec qui je le partage que de l’endroit.

Compagnie aérienne favorite ?

Air France. La nourriture est exceptionnelle. 

Lieu(x) favori(s) pour aller en voyage ? 

Le monde. L’Europe pour l’histoire, tu es à 2 heures de TGV de n’importe où. Je ne suis pas un grand amateur de tout-inclus,  mais j’adore aller à la rencontre des gens ayant grandi dans les Caraïbes et de m’imprégner de leur culture.

Vos endroits préférés pour magasiner ?

Avec ma carrure, c’est difficile. C’est surtout ma styliste qui vient à la maison et qui me propose des options. 

Un endroit où vous allez pour déconnecter ? 

Sur une belle terrasse l’été en bonne compagnie.

Quelque chose qui est indispensable à votre vie ? 

De bons amis qui te disent les vraies choses. Qui sont là lorsque tu t’éloignes de ce que tu es et qui te ramènent sur terre. 

Le fait d’avoir eu la chance de rencontrer, même pour quelques minutes, Laurent Duvernay-Tardif m’a suffi pour reconnaître à quel point c’est un homme authentique avec de bonnes valeurs. Il demeure humble en plus de rester fidèle à ce qu’il aime. Bref, c’est un individu tellement passionnant que je suis persuadé que l’on verra celui-ci briller au sein du paysage médiatique québécois pour encore plusieurs années. 

Visitez le site de la Fondation Laurent Duvernay-Tardif et son site web officiel.

Cet article est tiré du magazine Gentologie № 11 et a été modifié pour le web.

Publicités

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de Gentologie.

Abonnez-vous à l'infolettre de Gentologie

* requis

Débutez l'année avec Gentologie

Pour une année 2024 avec classe !
S'ABONNER