Home / ART DE LA TABLE  / Fever-Tree: Des allongeurs parfaits pour vos cocktails

Fever-Tree: Des allongeurs parfaits pour vos cocktails

Fever-Tree----Couverture

Ah l’été et ses cocktails, on les adore surtout quand la température est élevée et que nous voulons nous rafraîchir. Par contre, il importe de choisir les meilleurs ingrédients. À ce fait, Fever-Tree est certainement la crème de la crème de ce que l’on appelle les allongeurs (ou mixers en anglais). J’ai profité de l’arrivée de la saison chaude pour m’entretenir avec Mme Alexis Green, directrice marketing chez Fever-Tree Canada. 

Du gin aux allongeurs

Fever-Tree----Fondateurs

M. Charles Rolls et M. Tim Warillow, cofondateurs de Fever-Tree
Photographie: Fever-Tree

Commençons par l’origine. Fever-Tree est née au Royaume-Uni, en 2003. Les deux fondateurs, l’homme derrière le succès de Plymouth Gin, se sont rencontrés pour discuter de l’achat d’une distillerie de gin. «Ils se retrouvèrent autour d’un café. Ils ont commencé à converser et le tout passa rapidement du gin aux allongeurs offerts sur le marché pour ces incroyables gins. Ils étaient riches en sucre, en édulcorants artificiels et en ingrédients artificiels. Ce fut un moment d’illumination. Ils n’avaient pas besoin d’acheter une entreprise de gin. Ce qui était nécessaire, c’était de démarrer une entreprise d’allongeurs. Ils sont donc allés dans les bibliothèques britanniques et ont fait des recherches pendant 18 mois sur les plantes, les origines, etc. Et ils ont commencé à parcourir le monde pour trouver les ingrédients les plus naturels de la plus haute qualité», ajoute Mme Green. Et c’est ainsi qu’ils ont lancé leur première saveur en 2005, qui est le soda tonique, toujours sur les étagères aujourd’hui.

L’origine du nom Fever-Tree

D’où vient le nom Fever-Tree, me demanderez-vous? Eh bien, Mme Green me raconte qu’il provient de l’élément qui donne cette amertume à l’eau tonique, la quinine, produit de l’arbre quinquina, dont le surnom est Fever-Tree. Les habitants du Congo, région d’origine du quinquina, avaient l’habitude de mâcher l’écorce pour soulager les symptômes du paludisme dans les années 1600 à1800, soit avant l’arrivée des médicaments.

Vous le savez peut-être, Fever-Tree offre une grande sélection, encore plus sur d’autres marchés, dont le Royaume-Uni. «L’innovation est au cœur de l’entreprise, et c’est quelque chose qui nous intéresse beaucoup et sur laquelle nous avons toujours travaillé. Fever-Tree fut développé tel un allongeur, spécifiquement pour accompagner les meilleurs spiritueux sur la planète. Et c’est de là que tout est né. Nous avons nos toniques, nos gingembres, nos pétillants, notre gamme rafraîchissante et légère, nous avons une option pour tout le monde, qu’ils choisissent de les allonger avec ou sans alcool», précise Mme Green.

La roue d’appariement Fever-Tree

Une approche très intéressante de Fever-Tree est leur roue d’appariement et leur guide; c’est leur manière d’orienter le consommateur pour adapter les meilleurs allongeurs à leurs spiritueux préférés. «Mais finalement, la façon par excellence de développer des accords est d’essayer le produit puis de choisir les allongeurs qui, selon nous, s’accorderont le mieux avec ce dernier. Gardez à l’esprit que l’équilibre complète le contraste. Si ça grandit ensemble, ça va ensemble et ça commence en quelque sorte à partir de là, mais l’une des choses les plus amusantes est de le découvrir par vous-même. Vous pouvez sélectionner différents types d’allongeurs et les essayer avec un gin, une vodka, un whisky ou autre. Vous trouverez certainement votre préféré parce que les éventails de goûts sont si différents pour chacun de nous», a ajouté Mme Green.

J’ai poursuivi la discussion en parlant des produits, de leur composition, mais également, comment suggérer aux amateurs de spiritueux de se procurer un nouveau tonique, et si ce dernier sera meilleur avec votre gin ou votre vodka. Parlant du récent pamplemousse rose pétillant, comment demander aux consommateurs de le goûter par exemple, voici une partie de la réponse : «Une partie du plaisir consiste à découvrir ce que vous aimez le plus. Nous proposons des lignes directrices. Ce que nous voulons démontrer aux gens ce sont les ingrédients d’origine naturelle, les niveaux élevés de gazéification fine, qui ont aidé à transmettre les saveurs et un cocktail sans édulcorants artificiels et sans colorants artificiels. L’eau est la base de beaucoup de cocktails, d’allongeurs et de spiritueux. Et notre eau possède une faible minéralité, elle n’altère donc pas le goût d’un cocktail. Et ce sont les choses qui sont importantes pour nos consommateurs», complète la directrice marketing de la marque au Canada.

Une gamme impressionnante

Fever-Tree--Bouteilles

Photographie: Fever-Tree

Les allongeurs Fever-Tree ne sont peut-être pas canadiens, mais leurs avantages résident dans leur variété. Ils possèdent un portfolio de 16 saveurs différentes au Canada. Comme Mme Green l’a mentionné, c’est un produit d’origine naturelle qui ne contient pas d’édulcorants artificiels, de saveur, de couleur et un niveau élevé de gazéification fine. «C’est simple pour n’importe qui de trouver ce qu’il cherche. Et c’est facile à dénicher, c’est accessible», précise Mme Green.

La gamme rafraîchissante et légère: faible en calories

Je souhaitais en savoir plus sur la gamme «Rafraîchissante et Légère», et voici ce que Mme Green avait à dire «Les gens vont dans cette tendance (moins de calories). Ils sont plus conscients de ce qu’ils consomment, et nous voulions également nous assurer qu’il y avait un allongeur pour tout le monde. C’était donc une excellente occasion de lancer cette gamme. Et nous l’avons pour les toniques ici au Canada; nous avons le soda tonique rafraîchissant et léger, tout comme l’étiquette jaune, mais léger, le soda tonique au concombre rafraîchissant et léger. De plus, il ne s’appelle pas rafraîchissant et léger, mais le pamplemousse rose pétillant fait partie de cette même gamme. Et puis nous avons aussi la bière de gingembre rafraîchissante et légère et le soda au gingembre rafraîchissant et léger. L’idée sous-jacente est que si vous deviez les allonger avec l’alcool de votre choix, la différence entre les deux devrait être imperceptible pour le consommateur moyen. Elle est dès lors faible en sucre et en calories; nous employons du fructose, un sucre qui trouve son origine dans les fruits et le miel. C’est donc un sucre plus complexe qu’un sirop de maïs riche en fructose. Et il a également un goût deux fois plus sucré, ce qui nous permet d’en utiliser deux fois moins. Et c’est ainsi que nous obtenons le rapport sucre/arôme. Vous retrouverez aussi nos allongeurs dans des canettes, afin que vous puissiez les apporter partout où vous n’êtes pas autorisé à avoir du verre,» conclut la gestionnaire.

Découvrez  quelques recettes à base de Fever-Tree pour vous désaltérer cet été!

Envie d’en savoir plus sur Fever-Tree, découvrez-le tout et en français!

Article publié originalement dans le Magazine Gentologie No. 8

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de Gentologie.