fbpx
Home / ART DE VIVRE  / Demeurer Gentleman en temps de crise

Demeurer Gentleman en temps de crise

Gentleman en temps de crise - Christine Sandu - Unsplash

Écrire devient de plus en plus difficile de ces temps-ci, j’ai l’impression que tous mes mots ne sont pas utiles. Qu’ils ne servent pas vraiment la population. Avec Gentologie, nous n’informons personne sur l’évolution du COVID-19, le plus récent Coronavirus. Pourtant, je crois que quelque chose peut être fait. C’est pourquoi j’écris devant mon 42e film depuis le début de la quarantaine volontaire, comment demeurer gentleman en temps de crise. Plusieurs conseils peuvent s’appliquer à vous aussi mesdames. Pour être gentleman en 2020, nous avions déjà cet article que nous vous conseillons de continuer à appliquer.

Je vous le dis tout de suite, cet article n’a rien de scientifique et ne sont que des observations et des opinions personnelles sur comment bien agir. Aussi, vous pouvez nous encourager en vous abonnant ou en achetant notre plus récent magazine.

Nos conseils sur comment demeurer gentleman en temps de crise

Rester isolé

Autant que possible, si vous le pouvez, distances-vous socialement. Vous vous sentez peut-être bien présentement, mais le virus mais selon Radio-Canada, la période d’incubation, soit le temps qui s’écoule entre l’infection et l’apparition des symptômes de la maladie, est estimée entre 1 et 14 jours selon les estimations des autorités sanitaires, dans l’état présent des connaissances. Vous ne voulez pas causer la mort d’un de vos grands-parents, ami ou membre immédiat de votre famille, donc dans la mesure du possible, demeurez chez vous. 

Soyez propre

Un gentleman en temps de crise demeure propre. Il se lave les mains régulièrement, et ce pendant au moins 20 secondes. S’il n’y a pas de savon à sa disposition, il garde ses gants ou se procure un désinfectant pour les mains avec un minimum de 70% d’alcool. Et prenez une douche régulièrement.

Aidez les ainés et les moins en santé

Si vous êtes en excellente santé et que vous voulez aider, tentez de contacter vos voisins plus (âgés ou pas) afin de savoir s’ils ont besoin d’aide pour leur épicerie ou autre tâche connexe que vous pourriez faire pour eux. Faites bien attention de ne pas les mettre, et vous mettre, en danger. 

Prenez des nouvelles

Être isolé ne signifie pas de ne pas avoir de contact, au contraire, appelez vos amis, prenez et donnez des nouvelles. Organisez des sessions de travail virtuelle via FaceTime ou Skype. Écrivez des lettres, des courriels. Et vous pourrez, lorsque tout sera passer vous réunir. 

Cesser les rencontres

Pour demeurer gentleman en temps de crise, vous réunir avec des amis est probablement la pire chose à faire en ce temps de crise. Comme je le disais plus tôt, le virus prend de 1 à 14 jours avant l’apparition des premiers symptômes. Au nombre de personnes qu’ils est possible que vous croisiez, il y a de fortes chances que l’un d’entre vous soit porteur du virus, surtout si une personne dans votre groupe continue de vivre comme si rien ne se passait. Ce n’est pas non plus le temps des rencontres intimes, elles pourraient s’avérer mortelles au pire des cas. 

Ne pas voyager

À moins d’être médecin ou dirigeant d’un pays, je suis loin d’être certain que les voyages sont nécessaire pour l’instant. Les compagnies aériennes et les agences de voyages font des crédits sur vos voyages. Si vous partez, il y a risque que vous ne puissiez pas revenir avant des mois. Et cela pourrait vous coûter plus cher que votre salaire pour un trimestre. Et en plus, vous pourriez ramener le virus au pays. La quarantaine n’est pas une période de vacances, bien au contraire. 

Arrêtez vos sorties

Vous avez envie d’aller au restaurant? C’est risqué. Si vous n’avez pas le choix, vous pouvez y aller, mais sachez qu’il y a des risques. Préférez plutôt la livraison ou le pour apporter. Vous serez en sécurité et ça vous coûtera probablement une fraction du prix. Même chose pour la SAQ ou la LCBO, faites vos commandes en ligne. C’est moins risqué. D’ailleurs le Hendricks Orbium revient en SAQ ce 19 mars encore en quantité limitée. Vous voulez absolument encourager vos restaurants favoris, pensez au certificats-cadeaux, ils seront efficaces des maintenant pour eux et vous pourrez les utiliser plus tard. 

Achetez seulement ce dont vous avez de besoin

Soyez un gentleman en temps de crise, ne prenez pas tout en 14 fois la quantité d’un produit, ne soyez pas ce genre de personne. Soyez respectueux des besoins de tous. Et comme des memes le raconte sur le web, si vous avez besoin d’autant de rouleaux de papier de toilette, vous avez un problème et vous devriez vraiment voir un médecin. 

Instruisez-vous

Plusieurs livres numériques sont offerts gratuitement durant cette crise (et au-delà). Allez lire ou relier des classiques de la littérature, ou achetez des livres (en ligne ou numériques). Vous pouvez également prendre des cours gratuits afin de vous éduquer dans certains domaines, que ce soit le codage informatique, des logiciels de design, une nouvelle langue, de la photo, etc. Faites un bon usage de votre temps. 

Trouvez votre passion

Vous êtes dans un emploi que vous aimez plus ou moins, pourquoi ne pas prendre un peu de ce temps libre afin de trouver ce qui vous passionne vraiment. Que ce soit pour en vivre ou pour vous réaligner lorsque la crise sera terminée. J’ai pris l’inspiration pour cette dernière section dans une récente vidéo du YouTuber canadien Peter McKinnon.

Soyez prudents et au plaisir de vous entendre bientôt et de vous voir dans notre atelier caviar, lorsque ce dernier pourra avoir lieu dans un environnement plus sécuritaire. 

Ressources pour demeurer un gentleman en temps de crise du COVID-19, le plus récent des Coronavirus

Sur Radio-Canada

Site du Gouvernement du Canada

Site du Gouvernement du Québec

Photo de couverture:  Christine Sandu sur Unsplash

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de Gentologie