Home / Espace Presse  / Gentologie fête ses 2 ans !

Gentologie fête ses 2 ans !

Gentologie-fête-ses-2-ans---Couverture

Et oui, Gentologie fête ses 2 ans aujourd’hui le 17 septembre 2021!

Du numérique vers le papier parce que Gentologie fête ses 2 ans en grand !

Cover - Gentologie Magazine -no 1 - Automne - Autumn - 2019

Couverture du Magazine Numérique No. 1

C’est en cette date que nous sommes passés de la plateforme RDPMAG à Gentologie en lançant notre premier magazine numérique, et bientôt, ce sera notre premier magazine imprimé, auquel vous pouvez dès maintenant contribuer! C’est à ce moment figé dans le temps que nous avons décidé que notre mission serait de faire une plateforme bilingue pour les gentlemen, d’où Gentologie. Mais bon, la route n’a pas été aussi belle qu’une balade en Porsche sur l’Autobahn, même si nous aurions aimé que ce soit le cas. Car lorsque Gentologie fête ses 2 ans, on veut célébrer.

Gentologie fête ses 2 ans : Une route remplie de défis

Gentologie-fête-ses-2-ans---Oysters-and-Caviar

Oysters & Caviar au lancement du Magazine Numérique de Gentologie No. 2
Photo: Normand Boulanger – Gentologie

Alors que ce positionnement unique pour un média masculin bilingue commençait à se faire connaître, que nous avions fait un magnifique lancement chez Cosentino pour le second magazine numérique quelques semaines avant Noël. Le début de 2020 ne laissait présager que du bon. Nous nous préparions à lancer des ateliers avec notre partenaire Oysters & Caviar, et après un séjour au Fairmont Le Château Montebello, la pandémie que nous connaissons actuellement a chamboulé nos plans. Le 13 mars 2020, le Québec, et le monde, a été mis sur pause, et Gentologie aussi par la force des choses.

Donc, les sorties et événements ont été annulées, les bars et les restaurants ont été fermés, et plusieurs ont coupés dans les dépenses. Dont les annonceurs. Pour plusieurs, le tout a été investi dans le désormais célèbre plexiglass. Mais, il fallait se relever, après avoir pris un peu de recul pour digérer tout ça. Lancer une entreprise est un défi constant, pandémie ou pas. Chez Gentologie, on adore les défis et nous croyons que l’on peut faire plus.

2020 : L’année où le Gentleman a dû se lever

Eton-Chemise-de-tuxedo

Photo: Eton

L’été 2020 a été celui des dénonciations, l’été du #metoo et le début de la vague des féminicides. Évidemment, parler des hommes devenait un peu tabou, nous sentions qu’il y avait quelque chose à faire, un endroit pour élever Gentologie, et les hommes.

C’est à ce moment, un peu aux alentours de notre date d’incorporation, en novembre 2020, après avoir lu « Le Jeu Infini » de Simon Sinek, que j’ai décidé de changer la vision de Gentologie, qui se lit maintenant comme suit : « Faire de tous les hommes des gentlemen », tel que mentionné plus haut. Ouf. C’est tout un défi.

Même moi, le président de Gentologie, je dois avouer que je ne suis pas toujours gentleman, et que des fois j’ai tendance à ne pas toujours être éveillé à certaines problmatiques. J’ai tendance à ne pas croire tout du premier coup, j’ai besoin de preuves pour me faire convaincre, j’avoue que tout ce que l’on voit sur les réseaux n’aide certainement pas. Bref, j’essaie d’évoluer, de penser différemment, mais ceci n’arrive pas du jour au lendemain.

J’ai eu, et j’ai encore des opinions tranchées qui ne plaisent pas à tous et peuvent heurter certaines personnes, et je m’en excuse. C’est souvent très (trop) facile avec les réseaux sociaux, ces parfaits exutoires pour laisser aller son fiel rapidement (d’une plus ou moins bonne façon). Soyons honnête, crier seul devant sa télé est beaucoup moins satisfaisant, sauf peut-être lors des matchs de hockey pour encourager son équipe favorite (Go Habs Go). Mais l’être humain évolue, et moi également. Et nous devons tous évoluer dans le bons sens. Faire plus de place à la bonté, à l’égalité, à la collectivité, au bien-être de tous, à protéger les plus faibles, à l’ouverture, à la galanterie, etc.

Bientôt l’édition imprimée du magazine Gentologie

Couverture-Magazine-01---Produit---James-Bond-

Afin de mettre de l’avant cette évolution, il faut que les gens nous lisent. Et pour cela, nous devons nous retrouver dans le plus grand nombre de mains possible. L’idée du magazine imprimé vient du fait que justement nous devons nous sortir d’en face de l’écran. Après l’année et demie que nous venons de vivre, nous, et je m’inclus là-dedans, avons eu en masse de réunions virtuelles, de zoom, de Netflix, et encore plus.

Nous espérons donc réussir à mettre sur pied cette édition imprimée afin d’apporter une forme d’évolution pour les magazines et sites web pour hommes. Car comme une personne l’a déjà dit, en critiquant Gentologie, il ne manque certainement pas d’endroits pour les hommes sur internet. Mais moi je crois qu’il manque d’endroits pour les gentlemen, pour le savoir-vivre. Chaque jour, en écrivant pour Gentologie, en proposant des partenariats pour Gentologie, au restaurant pour des événements, j’essaie d’être gentlemen. Dans ma façon de parler, dans ma façon d’être, etc. Bref, la mise sur pied de ce média m’aide moi en premier et j’espère qu’elle aidera les autres.

Sur ce, merci de suivre Gentologie depuis 2 ans, et je nous en souhaite plusieurs autres, et je désire également nous faire grandir pour faire rayonner les gentlemen.

N’oubliez pas de soutenir notre campagne de sociofinancement pour le magazine imprimé, elle se termine le 15 octobre 2021.  

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de Gentologie.