Home / MODE ET BEAUTÉ  / BIJOUX  / La Speedmaster Moonwatch de OMEGA : À redécouvrir

La Speedmaster Moonwatch de OMEGA : À redécouvrir

Speedmaster-Moonwatch-de-OMEGA---Couverture

Aimée et admirée à travers le monde, la Speedmaster Moonwatch de OMEGA reste une véritable inspiration dans le monde de l’horlogerie et ce, depuis plus de 50 ans. Alors que de nombreux fans considèrent que le design classique est intouchable, et peut-être même sacré, OMEGA revient dans l’histoire en 2021 avec de nouvelles mises à jour puissantes.

Speedmaster-Moonwatch-de-OMEGA---Montre

Crédit: OMEGA

Vous verrez qu’il ne s’agit pas d’une transformation totale. C’est le prolongement de l’héritage et le prochain chapitre de l’un des chronographes les plus reconnus de l’histoire. Ici, vous verrez que les caractéristiques célèbres de la Moonwatch sont toujours fermement inchangées, mais les qualités de l’antimagnétisme et du patrimoine ont fait un autre pas de géant. Pour 2021, la collection Speedmaster Moonwatch sera actualisée avec sa nouvelle génération de modèles. Ceci représente une chance pour les passionnés du monde entier de découvrir la plus récente édition d’une montre très populaire, accompagnée de détails uniques en matière de design et d’un mouvement antimagnétique puissant, maintenant certifié Master Chronometer. 

 « Au moment de revisiter une montre sacrée comme l’est la Speedmaster Moonwatch, chaque détail doit rester fidèle à son esprit originel », explique Raynald Aeschlimann, Président et CEO d’OMEGA (pour en apprendre plus sur ce dernier et sur OMEGA, lisez notre entrevue exclusive). « Ce chronographe est reconnu dans le monde entier, nous avons donc abordé sa conception avec le plus profond respect, tout en augmentant les performances de son mouvement d’un cran. » 

L’horloger suisse, à l’occasion du lancement palpitant, s’est inspiré du style de la 4e génération de Moonwatch, connue habituellement sous la référence ST 105.012 et portée par les astronautes d’Apollo 11 sur la Lune en 1969.  Véritables hommages à l’ère spatiale, elles sont dotées du boîtier asymétrique classique, du cadran à degrés, du fond du boîtier aux deux angles biseautés, du célèbre point au-dessus du chiffre 90 et d’un point en diagonale du chiffre 70 sur la lunette en aluminium anodisé. De petits détails pourtant si importants dans le récit de l’histoire de la Speedmaster. 

Speedmaster-Moonwatch-de-OMEGA---Modèles

Crédit: OMEGA

« Au moment de revisiter une montre sacrée comme l’est la Speedmaster Moonwatch,
chaque détail doit rester fidèle à son esprit originel »

– Raynald Aeschlimann, Président et CEO d’OMEGA

 La nouveauté la plus importante est sans doute l’introduction du Calibre Co-Axial Master Chronometer 3861. Le nouveau mouvement évite à la Moonwatch d’être affectée par les champs magnétiques les plus extrêmes, pouvant aller jusqu’à 15 000 gauss. De plus, il permet à la montre d’être certifiée Master Chronometer, la garantie du plus haut niveau de précision, de performance, et de résistance aux champs magnétiques de l’industrie horlogère suisse. 

Autour du poignet, OMEGA a apporté encore davantage de changements. Vous retrouverez un un bracelet intégré et entièrement satiné offrant un design composé de rangs de cinq maillons incurvés. Semblable au style des anciens de modèles de Moonwatch, elle est dotée d’un nouveau fermoir orné du logo OMEGA poli sur un couvercle au fini satiné. 

Speedmaster-Moonwatch-de-OMEGA---Bracelet

Crédit: OMEGA

L’attention portée au détail par OMEGA sur cette collection revisitée se note jusqu’au cadran. Pour s’adapter à la fréquence du Calibre 3861, la piste des minutes est maintenant fractionnée en 3 divisions, contre 5 sur les modèles précédents. Un nouvel exemple des exigences strictes de la marque en matière de précision. 

Tant de choses à découvrir, c’est maintenant aux passionnés enthousiastes de la Moonwatch de choisir leur modèle de Master Chronometer parmi huit modèles exceptionnels, dont des versions en acier inoxydable, en or Sedna™ 18K ou en or Canopus ™ 18K. 

À partir de 8 500$ CAD

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de Gentologie.