fbpx
Home / ART DE LA TABLE  / Menaud: Charlevoix mis en bouteille

Menaud: Charlevoix mis en bouteille

Menaud Couverture

Charlevoix. Pour certains, c’est le domaine des Desmarais à Sagard, pour d’autres c’est le plus beau domaine skiable au Québec, soit le Massif. Mais, connaissez-vous son agriculture? On pourrait parler de la Ferme des Quatre-Temps à Port-au-Persil. Mais dans ce numéro, on s’y arrête, littéralement car j’y étais de passage en février dernier, pour vous introduire à la distillerie Menaud, un des nouveaux fleurons de Charlevoix. Voici donc le résumé de ma rencontre avec Charles Boissonneau, actionnaire et vice-président marketing de l’entreprise basée à Clermont.

Fondateurs de Menaud

Les Fondateurs de Menaud
Photo: Menaud

Chez Menaud, on fait les choses différemment. Pas de professionnels ici, du moins pas au départ. C’est par passion que 4 amateurs de spiritueux (Charles Boissonneau ,Martin Brisson, Enrico Bouchard et Grégoire Bluteau) ont décidé de faire quelque chose de différent et ont lancé la compagnie. Les 4 actionnaires, tous amoureux, de bières, spiritueux, whisky, gin, ont décidé de mettre sur pied l’idée après plusieurs soirées en famille bien arrosées, car oui, c’est une histoire de famille, une famille élargie qui compte maintenant dans celle-ci des milliers d’amateurs fidèles de bières et de spiritueux. Des spiritueux différents, car on retrouve, dans le petit village charlevoisien, une des rares distilleries au Québec, au Canada même, à produire de l’alcool du grain jusqu’à la bouteille. 

Bière Tamarin Menaud

Bière Tamarin
Photo: Menaud

D’où vient le nom Menaud?

Paysage-Charlevoix

Photo: Menaud

Le nom Menaud, pour sa part, provient de l’histoire de Charlevoix. Félix-Antoine Savard, le curé fondateur du village de Clermont en l’an 1935, se cache derrière la personnification de Menaud, maître-draveur, un livre phare dans la culture québécoise, qui a, vous l’aurez certainement deviné, inspiré la compagnie, jusqu’à mettre le nom sur leurs bouteilles et sur celles de leur compagnie sœur, Drav. Comme on peut lire sur le site internet, en parlant de Menaud, le draveur : « Pour lui, l’homme naît fabricateur. Puis les braves s’agrandissent, se développent de pair avec la nature et son spectacle. Ces artisans respectent la beauté du pays et prônent la désappropriation de la nature et la sauvegarde du territoire. En étant prodigues de leurs richesses, ils atteignent, à leur manière, leur indépendance et la liberté. »

Charles Boissonneau

Charles Boissonneau
Photo: Menaud

C’est la majestueuse région montagneuse de Charlevoix qui accueille la distillerie. Pourquoi direz-vous? La raison est plutôt simple, c’est qu’il s’agit du lieu de résidence de la grande majorité des partenaires de l’entreprise. L’équipe ne se l’est pas donné facile en produisant des produits ultras locaux, faits à partir des différentes ressources de la région. C’était d’ailleurs leur but que leurs différentes bières et leurs spiritueux portent le goût de la région, on peut penser à la délicieuse bière Drav milkshake stout, que j’ai eu l’occasion de déguster au Manoir Richelieu lors de mon récent séjour. Brassée pour le 25e anniversaire du Casino de Charlevoix, et fait avec les grains de la brûlerie artisanale, Café Charlevoix, afin d’ajouter une petite touche de caféine en infusion à froid.

Enrico Bouchard

Enrico Bouchard
Photo: Menaud

Pressés, ces derniers? Non. Ils ont pris le temps pour mettre leurs spiritueux sur le marché, c’est d’ailleurs pourquoi la bière était leur premier produit, question de financer la distillerie. Mais après deux ans d’expérimentation, l’entreprise sortira finalement son premier spiritueux, la vodka, suivie peu de temps après par le gin. Charles me disait qu’ils voulaient donner un goût et une personnalité propre à leurs spiritueux, ils ne voulaient pas simplement être une bouteille de plus sur une tablette, ils voulaient aller plus loin, bousculer les règles, et ils y sont arrivés.

Grégoire Bluteau

Grégoire Bluteau
Photo: Menaud

Que ce soit les proportions des différents grains dans leur alcool, ce sont des choix qui se sont faits automatiquement avec le goût et la composition de ceux-ci. D’ailleurs, cette façon de faire a un peu retardé la sortie du produit en SAQ puisque le goût différait des standards établis. Il faut dire que selon les règles, la vodka ne doit pas avoir de goût aux yeux du monopole québécois. Ce travail leur a permis de remporter la médaille d’or au Vodka Master et au Global Luxury Masters à Londres catégorie Vodka en 2019, l’argent aux Sip Awards et au NY International Spirits Competition, toujours en 2019. Pour le gin, lancé plus tard, c’est l’argent au NY International Spirits Competition 2019 et le bronze au SIP Awards 2019. 

Martin Brisson

Martin Brisson
Photo: Menaud

Ce sur quoi l’on s’arrête en premier, ce sont les bouteilles des spiritueux, le contenant avant le contenu dans l’ordre normal des choses. Autant pour la forme que pour la couleur, c’est différent de tout ce qui est offert sur le marché. Alors que la plupart des spiritueux, c’est encore plus le cas pour la vodka, se retrouvent dans des bouteilles claires, Menaud a opté pour la bouteille foncée. Une bouteille qui reflète aussi la région. Le verre (et le vert) reflète la modernité, le bois, que l’on retrouve dans le bouchon, représente cet artisanat local, on pourrait même dire que la forme de la bouteille représente les montagnes, les sapins, la flore de Charlevoix, quoi. 

Les Fûts

Les Fûts
Photo: Normand Boulanger | Gentologie

Cet amalgame reflète la dualité entre le futur et le passé, une dualité qui existe également chez les partenaires, mais qui fait évoluer la compagnie dans le bon sens. Alors que ces dualités pourraient se solder en un compromis, chez Menaud, c’est le meilleur de chaque personne qui est ressorti et s’est retrouvé dans la bouteille.

La Vodka Menaud

Bouteille-Vodka-Menaud

Vodka Menaud
Photo: Menaud

La valorisation des richesses locales dans la vodka passe par la récolte de blé et de seigle provenant exclusivement de L’Isle-aux-Coudres, tout comme le gin. Le blé permet cette texture soyeuse et fine qui est accompagnée de délicieux arômes de grains. Pour le seigle, il ajoute une agréable dimension épicée et minérale distinctive des vodkas traditionnelles. Cette dernière est une des rares au Canada à être traçable du champ à la bouteille

Menaud-Vodka-Bouteilles

Photo: Normand Boulanger | Gentologie

Le Gin Menaud

Gin Menaud

Gin Menaud
Photo: Menaud

Le gin est fermenté à partir d’une base de blé et de seigle des terres de L’Isle-aux-Coudres, les botaniques que l’on y retrouve sont entièrement locales pour retrouver une essence toute charlevoisienne. Son goût est totalement différent de ce que vous pouvez connaître. Elle regorge de notes boisées et citronnées qui s’harmonisent grâce aux arômes salins provenant de la filtration à la salicorne. On y retrouve également une touche poivrée et florale digne de la fraîcheur de la brise

Le Futur

Menaud Distillerie

La Distillerie
Photo: Normand Boulanger | Gentologie

Pour le futur, Menaud est en production d’un whisky, et produire un whisky, c’est une question de temps. Un minimum de 5 ans. D’ailleurs, vous pouvez participer à la production en achetant votre propre baril. C’est leur moyen de financer la production de ce précieux liquide. Avis aux amateurs qui veulent un produit unique et qui prendra de la valeur avec les années. 

Bière Salicorne Menaud

Bière Salicorne
Photo: Menaud

Biere Bourbon Menaud

Bière Bourbon
Photo: Menaud

Biere-100-Trois

Bière 100% Trois (maintenant Amarillo)
Photo: Menaud

De plus, il y aura quelques changements au niveau des bières avec une nouvelle installation de production afin d’augmenter la production de bières et ainsi pouvoir augmenter la distribution de celles-ci à plus grande échelle, les bières en verre n’étant offertes qu’à la distillerie. 

Pour terminer, Menaud, c’est un arrêt dans le temps, un détour, une route différente, une pause qui fait du bien, une façon d’apprécier le terroir québécois. Une pause un peu comme celle que nous vivons en ce moment avant de repartir. 

Notez que la SAQ vient de mettre en place une nouvelle dénomination Origine Québec où vous pouvez retrouver les produits de Menaud.

Vous pouvez également retrouver leur toute dernière nouveauté, la bière à la Camerise, maintenant en vente à la distillerie et dans plusieurs autres points de vente.

Découvrez également le Vieux Sauge, cocktail de Gabrielle Belley,  à base de Gin Menaud

1, rue de la Rivière
Clermont, QC
Canada
G4A 1B5 

Visitez le site web

Publié originalement dans le Magazine Gentologie No. 4 et offert gracieusement

Photo de couverture: Menaud

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de Gentologie