Home / AU VOLANT  / Porsche 911 Targa 4 : S’évader au grand air

Porsche 911 Targa 4 : S’évader au grand air

Porsche-911-Targa-4---Couverture

J’ai toujours été passionné par les Porsche depuis mon plus jeune âge, mes parents m’avaient même fait imprimer un coton ouaté avec le logo du constructeur allemand. Bien que j’ai conduit quelques véhicules de Porsche et la 911 sur circuit hivernal, quelle ne fut pas ma joie de piloter la Porsche 911 Targa 4 tout récemment. Une sportive remarquable qui m’a permis de m’évader un peu de la ville.

Porsche 911 Targa 4 : La Porsche pour les belles journées!

Porsche-911-Targa-4---Vieux-Montréal

Photographie: Normand Boulanger | Gentologie

Un phénomène que l’on remarque dès le moment où l’on part le moteur d’une Porsche 911, surtout en version cabriolet, ce sont les regards, on sent cet amour du modèle phare de la marque de Stuttgart, autant chez les hommes que chez les femmes, ces dernières étant peut-être moins démonstratrices. Dès que l’on tourne la clé, c’est le grondement. On est loin du silence de la plus récente Porsche que j’avais essayée, le Taycan. C’est magistral. On ressent immédiatement la puissance des 379 chevaux-vapeur du moteur 6 cylindres de 3 litres. 

Porsche-911-Targa-4---Circuit-Gilles-Villeneuve

Photographie: Normand Boulanger | Gentologie

Ce modèle de 911 est sans doute le plus élégant, il porte la dénomination « targa » grâce à son arceau caractéristique et à son concept de toit novateur, c’est un classique intemporel. Même s’il retient les lignes quasi identiques de la silhouette de 1963, il répond aux exigences de sécurité les plus élevées et présente lui-même les caractéristiques d’une légende : avec des baguettes en aluminium, des ouïes et l’inscription « targa » d’origine. Et comme j’ai eu la chance de conduire cette dernière lors d’une semaine de chaudes journées ensoleillées, j’ai fait ni une ni deux afin d’abaisser le toit de cette sportive afin d’en profiter au maximum. 

Porsche-911-Targa-4---Vieux-Montréal---Arrière

Photographie: Normand Boulanger | Gentologie

Je dois dire que j’habite en ville et j’ai réellement apprécié la taille de la 911 (qui approche les 4,5m), beaucoup plus petite que les VUS que l’on nous fait habituellement essayer, elle est facile à stationner et l’on sent que l’on prend moins de place. Et la voiture avec son seuil plus bas colle vraiment à la route.

Porsche-911-Targa-4---Arrière

Photographie: Normand Boulanger | Gentologie

La douceur de roulement est incroyable, on a véritablement l’impression d’être dans une formule 1 tellement on est encastré dans le cockpit et que l’on a confiance au véhicule, on est loin des VUS qui sont plus haut, ici on est comme sur les pistes de course électriques de notre jeunesse, la voiture est ancrée au sol. Je dois dire que je me remémore toujours les conseils de mon instructeur de la Porsche Ice Experience lorsque je prend le volant, peu importe la marque, ça aide vraiment à avoir une meilleure conduite.  

Porsche-911-Targa-4---Capot

Photographie: Normand Boulanger | Gentologie

Je demeure tout le temps en mode automatique, je dois dire que je n’ai jamais eu de formation à savoir comment fonctionnent les vitesses sur le volant. J’ai un peu peur de faire une gaffe, alors que le véhicule n’est pas à moi, et je ne voudrais pas qu’il arrive quelque chose avec une 911 d’une voiture de plus de 165 000 $.

C’est en direction de mes amis du Verger Hemmingford, pour discuter des spiritueux de Guy Lafleur, que nous vous présenterons bientôt, que j’ai réellement pu tester la voiture, tout en prudence. L’autoroute 15 Sud est un véritable charme pour augmenter légèrement la vitesse de la 911, et nul besoin de forcer, il y en a de la puissance. Le 140-150 km/h, on les atteint facilement. Soyez sans crainte, ce n’était que pour quelques secondes, afin de découvrir les limites du véhicule. Mais quel bonheur, il est facile de s’imaginer sur les routes européennes où les limites sont plus élevées et où ça doit être tellement plaisant de voir la 911 au maximum de sa capacité. Surtout au soleil avec le toit ouvert.

Une ouverture de toit simple, mais capricieuse

Porsche-911-Targa-4---Toît-Targa

Photographie: Normand Boulanger | Gentologie

Parlant du toit, la simplicité de rangement est déconcertante, tout est automatique. Le seul infime accroc est que vous devez être complètement à l’arrêt pour pouvoir le refermer, même pas un petit 10 km/h, sans doute à cause de la présence du moteur arrière. En cas de prévision d’averses, il faut y songer avant de s’aventure sur la route.

Les places arrières: Pour enfants seulement

Si vos amis sont grands, ne pensez pas les asseoir en arrière, du moins pas avec le toit, ça sera pénible pour eux, parlez-en à mon ami Michel Favuzzi qui a tenté l’expérience, avec ses 6 pieds quelque, ce n’était pas un bon fit, à l’avant en revanche, aucun problème. Les ajustements des sièges sont parfaits pour toutes les tailles, et l’on est vraiment confortable. Les places arrière sont véritablement des places pour les enfants ou pour du rangement. Parlant de rangement, il y en a aussi dans le sous le capot, il ne faut juste pas l’oublier lorsque l’on rentre à la maison, puisque le coffre avant n’est pas naturel pour la plupart d’entre nous. Par contre, c’est une fonctionnalité que l’on risque de le voir de plus en plus avec le nombre de véhicules électriques sur le marché, ce qui engendre la diminution de l’espace du moteur.

Porsche 911 Targa 4 : Parfaite pour la route et les affaires

Porsche-911-Targa-4---Intérieur---Nespresso

Photographie: Normand Boulanger | Gentologie

Le son qui émane des haut-parleurs BOSE est très mélodieux et facile à ajuster et même lorsque le toit sera ouvert vous pourrez entendre soit vos conversations téléphoniques ou votre musique, que vous pourrez contrôler, soit avec le système intégré de Porsche, Apple CarPlay ou bien Android auto. Vous pourrez également recharger votre appareil, mais je vous conseille le câble USB puisque l’induction est beaucoup moins rapide. 

Ce fut vraiment une semaine remplie de plaisirs et de visites d’amis qui sont des amateurs de voitures sport qui ont adoré le véhicule, et prendre place derrière le volant sans toutefois le conduire, ce plaisir m’étant réservé.   

D’ailleurs, vous pouvez vous retrouver au volant d’un Porsche en participant à la Porsche Ice Expérience, qui sera de retour en 2021 sur le circuit Mécaglisse.

Pour en savoir plus sur la Porsche 911 Targa 4, c’est sur le site du constructeur!

Cet article a été originalement publié dans le magazine numérique No. 8. Contribuez à notre campagne de sociofinancement pour notre version imprimée dès maintenant, elle se termine le 15 octobre 2021.

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de Gentologie.