Accueil / Au Volant  / Porsche Mission X : Première hypervoiture de Porsche

Porsche Mission X : Première hypervoiture de Porsche

Porsche-Mission-X---Couverture

Chez Porsche, les voitures conceptuelles innovantes ont toujours jeté les bases de l’avenir, il suffit de penser au Porsche Taycan pour s’en rendre compte. Le constructeur de voitures de sport poursuit cette tradition avec cette nouvelle étude conceptuelle. La Porsche Mission X est une réinterprétation particulière d’une hypervoiture, aussi appelée hypercar, avec des portes à la Le Mans qui s’ouvrent vers l’avant et un groupe motopropulseur électrique performant et efficace. 

Mission X : Une voiture biplace remplie de technologie

Porsche-Mission-X---Dessus

Photo : Porsche

Mission X est une voiture biplace à l’allure spectaculaire qui a été présentée pour la première fois le 8 juin 2023, date de l’ouverture de l’exposition « 75 ans de voitures de sport Porsche » au Musée Porsche de Stuttgart-Zuffenhausen. Une date particulière : il y a 75 ans, le 8 juin 1948, le Roadster 356 « No. 1 » a été la première automobile portant le nom de Porsche à recevoir son permis de conduire général. C’était la naissance de la marque de voitures de sport. 

« La Porsche Mission X est un phare technologique pour la voiture de sport du futur. Elle reprend le flambeau des voitures de sport iconiques des décennies passées : comme la 959, la Carrera GT et la 918 Spyder avant elle, la Mission X donne un élan décisif au développement évolutif des futurs concepts de véhicules », déclare Oliver Blume, Président du conseil d’administration de Porsche AG. 

« Pour nous, oser rêver et rêver de voitures sont les deux faces d’une même pièce : Michael Mauer, responsable du style Porsche, déclare : « La Mission X est un engagement clair en faveur du cœur de la marque. L’expression continue et améliorée de l’identité de notre marque et de nos produits est un élément important pour nous permettre de naviguer dans le développement de nos modèles de série. L’étude conceptuelle symbolise une symbiose entre l’ADN incomparable du sport automobile et une impression générale de luxe. « Mesurant environ 4,5 mètres de long et deux mètres de large, l’étude conceptuelle Mission X est une hypervoiture relativement compacte. Avec un empattement de 2,73 mètres, elle a les dimensions de la Carrera GT et de la 918 Spyder. Pour des raisons aérodynamiques, ce véhicule concept est équipé de pneus de taille mixte, avec des roues de 20 pouces à l’avant et de 21 pouces à l’arrière.

Design : des éléments classiques de la marque réinterprétés

Porsche-Mission-X---Devant

Photo : Porsche

La Mission X représente le summum de la performance et du luxe moderne. En même temps, sa forme sculptée et ses lignes musclées démontrent que les hypervoitures n’ont pas besoin d’avoir l’air agressives. La carrosserie basse, qui mesure moins de 1,2 mètre de haut, est recouverte d’une peinture élégante de couleur fusée métallique spécialement conçue pour l’étude conceptuelle. Sous la ceinture de caisse, on trouve des éléments de design en carbone tissé. Ces éléments sont vernis en finition satinée et sont donc légèrement colorés, mais leur structure matérielle reste reconnaissable.

Les roues de l’étude conceptuelle présentent des détails élaborés : l’essieu arrière est équipé de lames d’air presque transparentes, conçues comme des turbines pour un meilleur refroidissement des freins.

Un dôme en verre léger avec un exosquelette en plastique renforcé de fibres de carbone s’étend au-dessus des deux occupants. Les portes de type Le Mans sont fixées au montant A et au toit ; elles s’ouvrent vers l’avant et vers le haut. Ce type de porte a déjà été utilisé sur la légendaire Porsche 917. La signature lumineuse attire également l’attention : pour la Mission X, les designers ont réinterprété le graphisme caractéristique des quatre points de Porsche. La forme verticale de la base des phares a été inspirée par les voitures de course historiques telles que les Porsche 906 et 908 et dessinée vers le bas, en direction de la route. Une structure de support de haute technologie encadre les modules d’éclairage à D.E.L. et présente les éléments étroits exposés des feux de jour et des clignotants. Lorsqu’elle est activée, la lumière s’ouvre comme un œil qui cligne. Entièrement éclairés, les phares font preuve d’assurance.

L’emblème Porsche modernisé fait son apparition sur le feu arrière de la Mission X

Porsche-Mission-X---Arrière

Photo : Porsche

L’arrière de la Mission X est caractérisé par une unité lumineuse sur toute la longueur qui semble flotter. Le lettrage Porsche transparent et éclairé est une caractéristique remarquable. Le sculptural feu arrière émerge, comme suspendu dans les airs, d’une structure de support moderne et s’étend sur toute la largeur du véhicule en quatre segments. Pendant la charge, le « E » de l’inscription Porsche clignote, ajoutant une touche de mystère. L’écusson Porsche modernisé, qui fait son entrée sur la Mission X, est un détail particulier. 

Métal précieux brossé, structure tridimensionnelle en nid d’abeille, animal héraldique (le cheval) rafraîchi et couleur or plus subtile — à y regarder de près, telles sont les différences entre l’écusson Porsche modernisé et son prédécesseur immédiat. Avec son exécution plus nette et plus moderne, l’écusson raffiné communique le caractère de Porsche. Sur la Mission X, on le retrouve sur le capot et le volant, ainsi qu’en monochrome sur les centres de roues.

Porsche-Mission-X---Intérieur

Photo : Porsche

L’asymétrie de l’intérieur et son concept de couleurs témoignent de l’attention portée au conducteur. Les deux sièges sont colorés différemment. Outre les coussinets en cuir brun andalou, le siège du conducteur est gris kalahari et forme une unité de couleur avec la console centrale et le tableau de bord. Le siège du passager est dans la teinte contrastée Andalusia Brown. Outre les coques de siège en PRFC et les ceintures de sécurité à six points d’ancrage intégrées à la monocoque, le volant décapotable, doté de commutateurs de mode et de palettes de changement de vitesse, s’inscrit dans la lignée du sport automobile. Plusieurs caméras sont embarquées. L’enregistrement démarre dès que le conducteur appuie sur le bouton d’enregistrement (REC) du contrôleur polyvalent. 

Un autre point fort se trouve du côté passager, avec un système à baïonnette intégré dans le tableau de bord, sur lequel un module de chronométrage peut être fixé. Pour la Mission X, Porsche Design a créé un module de chronométrage spécial doté d’un affichage analogique et numérique. Les chronomètres sont conçus pour une utilisation sur circuit et en rallye et peuvent afficher les temps au tour ou les données vitales du conducteur, entre autres informations.

Vision technique : les meilleures notes en matière de rapport poids/puissance, de force d’appui et de performance de charge

Porsche-Mission-X---Côté

Photo : Porsche

Porsche est un exemple d’e-performance, mais aussi un pionnier de la mobilité durable. L’étude conceptuelle répond parfaitement à ces deux objectifs. Les visions : si la Mission X est produite en série, elle devrait : 

  • être le véhicule homologué le plus rapide sur la Nordschleife du Nürburgring ; 
  • avoir un rapport poids/puissance d’environ un PS par kilogramme ; atteindre des valeurs de force portante bien supérieures à celles de l’actuelle 911 GT3 RS ; 
  • offrir des performances de charge nettement améliorées grâce à l’architecture de son système à 900 volts et se charger deux fois plus rapidement que l’actuelle Taycan Turbo S.

La batterie est installée au centre, derrière les sièges de la voiture. La batterie est installée au centre, derrière les sièges du véhicule, ce qui permet de centrer la masse dans la voiture. Comme dans le cas d’une voiture à moteur central classique, cela permet d’obtenir d’excellentes performances.

Prédécesseurs : les voitures super sportives innovantes de Porsche

Porsche-Carrera-GT---Supervoiture

Porsche Carrera GT
Photo: Porsche

La voiture de série la plus rapide de son époque, la première Porsche de série à être fabriquée en fibre de carbone et le premier véhicule homologué pour la route à dépasser la barre des sept minutes sur la Nordschleife du Nürburgring — la Porsche 959 (1985), la Carrera GT (2003) et la 918 Spyder (2013) ont été des modèles marquants dans le monde des voitures super sportives. Ils sont donc les précurseurs conceptuels de la Mission X.

En 1985, la Porsche 959 a fait ses débuts en tant que plateforme technologique. Son moteur six cylindres biturbo boxer de 450 PS, associé à une carrosserie à l’aérodynamique optimisée, a propulsé la super voiture de sport à une vitesse de pointe de 317 km/h — à l’époque le record du monde pour une voiture de sport de série.

Avec son moteur V10 et ses 612 PS, son design féroce et, surtout, son expérience de conduite incomparable, la Porsche Carrera GT reste aujourd’hui encore une icône parmi les super voitures de sport. 

La technologie hybride de Porsche a atteint un zénith spectaculaire avec la 918 Spyder. En septembre 2013, cette voiture biplace de 652 kW (887 PS) a été le premier véhicule homologué à franchir la barre des sept minutes sur les 20,6 kilomètres de la Nordschleife du Nürburgring, en 6 h 57 minutes. 

Porsche entend rester fidèle à cette norme de performance électrique la plus élevée. Si la Mission X est produite en série, elle devrait être le véhicule homologué le plus rapide sur la Nordschleife du Nürburgring.

Apprenez-en plus en visittant le site de Porsche.

Écoutez notre balado avec l’ancien PDG de Porsche Canada, maintenant chez Audi France, Marc Ouayoun.

Publicités

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de Gentologie.

Abonnez-vous à l'infolettre de Gentologie

* requis

Débutez l'année avec Gentologie

Pour une année 2024 avec classe !
S'ABONNER