Home / Voyager  / Destinations  / Amérique du Nord  / Hôtel Le Germain Québec : Ancré dans l’histoire

Hôtel Le Germain Québec : Ancré dans l’histoire

Le-Germain-Québec---Couverture

Ma visite à l’hôtel Germain Québec au début décembre 2021, second hôtel boutique de la vieille Capitale après le Germain-des-Prés — aujourd’hui Hôtel Alt Québec (également propriété du groupe), et ma seconde dans l’un des hôtels du groupe après Le Germain Charlevoix, dont je vous parlerai bientôt, m’a ramené quelques années en arrière. Je vous raconte le tout dans les prochaines lignes.

Des souvenirs d’une époque passée

Le-Germain-Québec---Luminaire

Le luminaire avec des notes laissées par les visiteurs au fil du temps
Photo: Normand Boulanger | Gentologie

C’est alors que j’étudiais au Collège Mérici à la fin des années 1990 que j’ai visité l’Hôtel Le Germain Québec, il s’appelait à l’époque l’Hôtel Dominion 1912. Avec mon groupe de l’époque, nous avons été accueillis par le directeur général de l’hôtel Richard Germain, maintenant consultant en hôtellerie. Je me souviendrai toujours du magnifique luminaire avec les notes en papier dans le lobby, luminaire qui est toujours présent par ailleurs. Comme quoi lorsque l’on investit dans des pièces intemporelles, elles demeurent présentes dans le décor. Étant donné que ma famille demeure à Québec, je dors rarement dans les hôtels lors de mes visites. Ma mère ne me pardonnerait certainement pas de ne pas la visiter. 

Cette fois ce fut une arrivée en train en pleine tempête. L’hôtel n’étant pas très près de la gare (15-20 minutes de marche), je pensais prendre un taxi, mais par des circonstances incompréhensibles, les taxis sont une rareté à la Gare du Palais de Québec, il faudrait vraiment revoir ça. Je me suis donc dirigé vers l’arrêt d’autobus le plus près et je me suis ainsi rendu au Germain Québec.

 

Après avoir vaincu la tempête avec ma valise pleine de neige et monté les escaliers de l’entrée de la rue St-Pierre, me voilà arrivé. Le lobby a changé quelque peu, mais le foyer est toujours présent, c’est très chaleureux et agréable, même si j’y étais en période de Covid, c’était un superbe accueil, et le personnel de la réception faisait son possible pour m’accueillir avec le plus grand sourire (sous leur masque). D’ailleurs, c’est dans le lobby que se déroule également le petit-déjeuner (en surplus.). Un espace très bien aménagé avec un bar-salon. On s’imagine prendre un whisky au coin du feu.  

Hôtel Le Germain Québec : Au cœur de l’histoire de la ville

Le-Germain-Québec---Foyer

Photo: Germain Hôtels

L’établissement n’est pas neuf. Mais a une histoire très intéressante. Et de par sa position, vous serez à quelques minutes de tous les attraits et grands restaurants du Vieux-Québec. 

Citant Jean Benoit du Service de la culture, du patrimoine et des relations internationales de la ville de Québec : «Au début des années 1990, des modifications majeures sont entreprises à l’intérieur. En 1995, la famille Germain loue l’édifice et le transforme en hôtel. 40 chambres y sont aménagées dans ce qui est désigné alors comme l’Hôtel Dominion, aujourd’hui connu comme Hôtel Le Germain Québec. 

Plus de 2 millions de dollars sont investis. Lors de cette construction, l’architecte Viateur Michaud de la firme Lemay Michaud n’a conservé que l’enveloppe extérieure, le travertin de l’entrée principale, la cage d’escalier, les calorifères à eau chaude et des tablettes de marbre. En 2000, cet hôtel s’est vu décerner une distinction, le Grand Choix du public pour l’implantation du concept d’hôtel-boutique. 

En 2003, l’Hôtel Dominion s’est agrandi en intégrant le bâtiment voisin, l’ancien bâtiment de la Bank of British North America, pour aménager 20 chambres additionnelles. À nouveau, l’architecte Viateur Michaud a supervisé les travaux et il s’est encore inspiré, pour réaliser la décoration, des idées de la designer française et new-yorkaise Andrée Putman.

C’est un élément architectural important de cette rue Saint-Pierre et le premier gratte-ciel de la ville à être érigé. L’édifice est un bel exemple d’un style architectural emprunté à l’École de Chicago. L’enveloppe extérieure a subi des altérations. La balustrade d’origine a disparu tout comme les fenêtres en plein-cintre. L’intérieur de l’édifice a subi des altérations majeures. Il reste très peu d’éléments d’origine.»

Alors lorsque vous montez dans l’ascenseur, vous ressentez l’histoire de cet édifice, alors que les couloirs sont étroits, l’ambiance est simplement historique, la façon que le tout est construit. 

Les chambres : Du confort sans égal

Le-Germain-Québec---Daniel-Vézina

Le cocktail d’accueil
Phot: Normand Boulanger | Gentologie

Ici, c’est un peu la modernité qui nous accueille, un décor assez intemporel avec de magnifiques boiseries et un côté urbain que l’on adore, très gentlemen quand même. Le lit prend évidemment une grande partie, étant la fonction principale de l’endroit avec sa confortable couette et des draps enveloppants (offerts chez Simons), mais on voit aussi que la chambre a été pensée pour travailler. Un bureau et une chaise vous y attendent pour faire les derniers ajouts à votre présentation du lendemain. 

Comme j’y étais dans le cadre d’une invitation pour les 30 ans du restaurant Laurie Raphaël, un mousseux pour faire le cocktail de bienvenue ainsi que des mignardises m’attendaient. Un accueil parfait. 

Un petit tour à la salle de bain pour me rafraîchir, d’ailleurs cette dernière est immense. La mienne ne comportait qu’une douche en verre, mais c’était exactement ce qu’il me fallait, même si c’est toujours plaisant de se relaxer dans le bain, mais bon, le temps me manquait un peu. J’étais attendu au restaurant pour 19 h 30, donc je devais me dépêcher, même si ce dernier est à moins de 3 minutes de la porte de l’hôtel. 

De retour à l’hôtel après ce délicieux souper. Je vous en reparle bientôt également. C’est en moins de deux que je me suis endormi. Le lit était vraiment confortable et le fait que la fenêtre ne laissait pas passer de lumière me plaisait vraiment. Si vous souhaitez passer la soirée dans la chambre, notez qu’un service aux chambres avec service d’alcool est offert. Mais vous voudrez certainement explorer les magnifiques endroits qui se trouvent à un jet de pierre du l’hôtel boutique comme Chez Muffy, Chez Rioux et Petitgrew ou ceux du Groupe La Tanière pour ne nommer que ceux-ci.  

Une nuit toute en douceur

Le-Germain-Québec---Normand-Boulanger---Chambre

Le café du matin gracieuseté de Nespresso
Photo: Normand Boulanger | Gentologie

Au lever le lendemain, c’était agréable de pouvoir admirer un côté de la ville via la fenêtre qui laissait pénétrer le soleil. Ça faisait du bien je dois dire. Avec la belle neige tombée la veille, la ville était magnifique. Pour bien débuter la journée, direction la salle de bain. Nul besoin d’utiliser mes produits dans la douche, ceux de Ruby Brown étaient offerts (peut-être que l’on retrouvera ceux de Groom bientôt, puisque Mme Germain est une investisseuse dans la compagnie). D’ailleurs, j’aime le fait que l’on ne mette pas des petits formats de savons et de shampooing dans de plus en plus de chambres d’hôtel, mais de grands formats que l’on n’a qu’à se servir à sa guise, c’est drôlement plus écologique et pratique, surtout pour les gens du service aux chambres pour le remplissage. Vous désirez des petits formats, ils en vendent souvent à la réception, c’est également un beau cadeau. 

Le déjeuner, un ajout de taille de l’Hôtel le Germain Québec

Le-Germain-Québec---Lobby

Photo: Germain Hôtels

Je me rendis ensuite au rez-de-chaussée pour prendre mon petit déjeuner. C’était un libre-service à ce moment-là (le tout a peut-être changé depuis). Une belle variété. Fromages, yogourt, viennoiseries, charcuteries, céréales, de délicieux cafés de spécialité et encore plus. Ça faisait du bien de voir des gens à cette heure, moi qui suis habitué de déjeuner seul dans ma salle à manger. En été, une terrasse extérieure est disponible.

Après le repas : Le départ

Ce fut le temps de ramasser mes choses et de dire adieu à cette magnifique chambre dans un des hôtels les plus appréciés à Québec, mais avant, j’ai pris le temps de me faire un café à apporter gracieuseté de la machine Nespresso présente dans la chambre, un service gratuit, tout comme le thé Cammelia Sinensis. Le service était parfait de l’entrée à la sortie. Au plaisir de revoir le Germain Québec très bientôt. 

Les frais de ce séjour ont été assumés par le Germain Québec et le Laurie Raphaël. Les opinions de l’auteur ne sont pas influencées.         

Hôtel Le Germain Québec

126 rue St-Pierre
Québec, QC
G1K4A8

Numéro sans frais: 1.888.833.5253

Numéro Local: 418.692.2224

Réserver dès maintenant votre séjour

    

Président, Éditeur et Rédacteur en chef de Gentologie.